Week-end au Mont Poupet – Juin 2018

Salut salut,

Une fois par an, le club des Potes en Ciel organise un voyage. Cette année, plutôt que le traditionnel Dune du Pyla, nous avons choisi un site beaucoup moins fréquenté, le Mont Poupet dans le Jura (39).

Les points positifs du site :

  • un petit dénivelé qui permet de monter à pied en 15/20 minutes,
  • des orientations de décollage multiples : nord, nord-ouest, ouest, sud,
  • une pente école au pied du Mont Poupet,
  • une école active et accueillante qui permet de recueillir de précieux renseignements,
  • un gîte appartenant à l’école situé au pied de la pente école,
  • la faible fréquentation du site,

Vendredi

Nous arrivons en petit comité le vendredi, pour récupérer le gîte qui est géré par l’école Poupet Vol Libre. La propriétaire nous fait un rapide briefing sur le gîte, mais surtout sur les conditions météo attendues le week-end, et les décollages qui pourront nous servir.

La météo est capricieuse le vendredi; nous partons pour une reconnaissance à pied du Mont Poupet. Les différents décollage sont tous à 2 minutes à pied les uns des autres, ce qui facilite grandement le choix et permet de se raviser au dernier moment, en fonction de l’aérologie. Petite dédicace au décollage Sud avec une magnifique vue sur Salins-Les-Bains (ville connue pour ces salines dont la production de sel a duré 7000 ans !!)

Samedi

C’est parti pour un vol rando afin de se dégourdir les jambes et se réveiller en douceur. L’aérologie est encore très timide, mais vers 11h30 les conditions se mettent en place doucement, et permettent de se maintenir en soaring le long de la crête nord. Le rendement est assez bluffant pour le peu de brise qu’il y a, et vu la taille du relief.

Le reste des Potes arrive sur les coups de midi. On en profite pour avaler un sandwich rapidement et monter pour un vol thermique.

Décollage 13h30 : Pour les alpins que nous sommes, les vols ici s’apparentent plus à du vol de plaine, les reliefs étant très petit. Les nuages nous guident, on vole en groupe pour mieux sonder la masse d’air. Même le zéro, on l’enroule ici !! Nanard parvient à faire un petit cross jusqu’à Arbois en raccrochant la crête de « La côte » puis le « Mont Begon ».

 

Décollage 17h00 : Ce deuxième vol, nous profitons d’une superbe restitution qui se mets en place. Quelques thermiques très doux nous permettent de s’aventurer un peu plus en plaine. Quelques lignes permettent de s’éloigner du relief sans perdre d’altitude. L’aérologie étant plus calme, cela nous permet de poser à la pente école, juste à côté du gîte.

Le soir, c’est apéro & barbecue !

Dimanche

Une fois le petit déjeuner avalé, c’est reparti pour un vol rando. Le décollage Ouest est le mieux axé au niveau vent. Pas de bol, l’école locale s’occupe de l’entretien d’une partie du déco (arrachage de buisson qui peuvent gêner l’envol, brouette de terre pour boucher les trous, …). Vu qu’ils sont très efficaces, on ne tarde pas à avoir le terrain libre pour décoller (au milieu des élèves de l’école).

La météo pour l’après-midi est annoncée virant à l’orage avec fortes précipitations. On décide de ne pas manger tout de suite et de remonter pour un vol thermique, tant que les conditions sont acceptables. Comme la veille, Nanard refait un vol cross avec un A/R vers la crête de « La côte ».

Les conditions forcissent déjà. Les acrobates locaux sortent leur voile d’accro pour une session Waggaaaas. Pour nos grandes bâches, c’est l’heure d’aller se poser car ça commence à se charger sérieusement sur les plateau Jurassien.

Hugo nous prépare le repas de midi (enfin plutôt de 15h), pendant que d’autres redescendent le camion.

Les restes sont presque finis, le ménage du gîte est fait, et finalement le bon gros orage de pluie et grêle nous tombe dessus.

En conclusion, un bien chouette week-end sur un nouveau site plein de potentiel. Une école locale accueillante avec des moniteurs disponibles pour donner des conseils, et forcément une équipe de Potes au top !! 🙂

Et vive le comté du Jura !

Les Potes en ciel,

Postes-y dont!

%d blogueurs aiment cette page :